Prix Nobel alternatif

Le Right Livelihood Award, couramment nommé en français le Prix Nobel alternatif récompense les personnes ou associations qui travaillent et recherchent des solutions pratiques et exemplaires pour les défis les plus urgents de notre monde actuel.



Catégories :

Prix de paix - Événement lié à la protection de l'environnement - Altermondialisme

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • septembre : Roy Sesana et le FPK sont lauréats du prix Nobel alternatif.... 9 décembre : Le prix Nobel alternatif est remis à Roy Sesana et au FPK lors... (source : survivalfrance)
  • Egziabher, lauréat de Prix Nobel alternatif, est principal porte-parole de l'Afrique dans ces négociations et il est particulièrement critique face à la... (source : blauen-institut)
  • Parmi les plus illustres d'entre elles, Vandana Shiva, militante écologiste de renommée mondiale et lauréate du prix Nobel alternatif, est directrice... (source : pagesperso-orange)

Le Right Livelihood Award, couramment nommé en français le Prix Nobel alternatif récompense les personnes ou associations qui travaillent et recherchent des solutions pratiques et exemplaires pour les défis les plus urgents de notre monde actuel. Un jury décide des prix parmi des thèmes tels que la protection de l'environnement, les droits de l'homme, le développement durable, la santé, l'éducation, la paix...

Le Right Livelihood Award, créé en 1980 par Jakob von Uexküll, est présenté chaque année au Parlement suédois [1] le plus souvent le 9 décembre. La récompense financière (équivalente à 250, 000 EU) est partagée parmi les lauréats (ou lauréates), généralement quatre.

Prix Nobel et Prix Nobel alternatif

Le prix quoiqu'appelé le prix Nobel alternatif, n'est totalement pas officiellement lié au Prix Nobel. Les fondateurs du RLA veulent mettre en évidence le fait que «le plus grand bénéfice pour l'humanité» peut être trouvé dans des champs différents des sciences respectant les traditions ou des catégorisations strictes : le RLA doit se comprendre comme un complément critique au Prix Nobel. Conséquemment, la fondation du RLA a choisi son jour de remise des prix le 9 décembre, la veille de la cérémonie du Prix Nobel.

La fondation du RLA fait aussi constater combien le Prix Nobel a rarement récompensé des personnes de sexe féminin ou des personnes originaires des «pays du Sud» (Tiers-Monde, PMA).

En 2005, le prix Nobel alternatif a déjà été décerné 115 fois à des personnes ou des associations œuvrant fréquemment au niveau local et concret. Mais l'objectif de la fondation n'est pas uniquement d'octroyer une récompense mais également de faire connaître le travail de base et de créer une plateforme globale pour analyser les solutions existantes.

Lauréats de 2008
  • Monika Hauser, Allemagne
  • Amy Goodman, Etats-Unis
  • Asha Hagi, Somalie
  • Krishnammal et Sankaralingam Jagannathan et leur organisation LAFTI (La Terre pour la liberté des laboureurs), Indes

Lauréats de 2007

  • Christopher Weeramantry, (Sri Lanka)
  • Dekha Ibrahim Abdi (Kenya)
  • Percy Schmeiser et Louise Schmeiser (Canada)
  • Grameen Shakti (Bangladesh)

Lauréats de 2006

Le 28 septembre 2006 ont été rendus publics les noms des lauréats 2006 :

  • Chico Whitaker (Brésil),
  • Daniel Ellsberg (Etats-Unis),
  • Ruth Manorama (Inde),
  • Le Festival mondial de poésie de Medellín (Colombie).

Liste non exhaustive des années précédentes

La liste complète se trouve sur le site officiel du Prix Nobel Alternatif

  • 2005 : Francisco Toledo (Mexique) - Maude Barlow et Tony Clarke (Canada) - Irene Fernandez (Malaisie) - L'organisation First People of the Kalahari, fondé par Roy Sesana (Botswana)
  • 2004 : Bianca Jagger (Nicaragua) - Swami Agnivesh et Asghar Ali Engineer (Inde) - Memorial Society (Russie) - Raúl Montenegro (Argentine)
  • 2003 : Walden Bello et Nicanor Perlas (Philippines) - David Lange - Citizens'Coalition for Economic Justice (Corée du Sud) - SEKEM (Egypte)
  • 2002 : Martin Green (Australie) - Centre Jeunes Kamenge (CJK) (Burundi) - fondation Kvinna Till Kvinna (Suède) (voir en :Kvinna Till Kvinna) - Martín Almada (Paraguay)
  • 2001 : Leonardo Boff - Trident Ploughshares
  • 1999 : Hermann Scheer (Allemagne)
  • 1997 : Joseph Ki-Zerbo (Burkina Faso)
  • 1994 : Ken Saro-Wiwa † avec le MOSOP (Mouvement pour la survie du peuple Ogoni). Astrid Lindgren.
  • 1993 : Vandana Shiva
  • 1991 : Mouvement des sans-terre (Brésil) - Edward Goldsmith (RU) - le mouvement Narmada Bachao Andolan (mouvement sauvons le Narmada) avec Medha Patkar et Baba Amte (Inde)
  • 1989 : Survival Mondial
  • 1987 : Mouvement Chipko (Inde) - Mordechai Vanunu (Israël) – Johan Galtung (Norvège)
  • 1986 : Robert Jungk (Autriche) - Evaristo Nugkuag Ikanan (Pérou) - Ladakh Ecological Development Group fondé par Helena Norberg-Hodge
  • 1985 : Pat Roy Mooney
  • 1984 : Wangari Muta Maathai (Kenya)
  • 1983 : Leopold Kohr (Autriche), High Chief Ibedul Gibbons and the people of Belau (Palau), Amory and Hunter Lovins (Etats-Unis), Manfred Max-Neef (Chili)
  • 1982 : Petra Kelly (Allemagne de l'Ouest ), George Trevelyan (Royaume-Uni), Participatory Institute for Development Alternatives (PIDA) (Sri Lanka), Anwar Fazal (Malaisie), Erik Dammann / The Future in Our Hands (Norway)
  • 1981 : Bill Mollison (Australie), Mike Cooley (Royaume-Uni), Patrick van Rensburg (Afrique du Sud)
  • 1980 : Plenty Mondial avec Stephen Gaskin (EU, Guatemala, Lesotho), Hassan Fathy (Egypte)

Notes et références

  1. jusqu'en 2005, il pourrait y avoir des changements dans le futur : voir l'état de la question (en) [1]

Voir aussi

  • Prix Sophie
  • Prix Nobel
  • Prix Nobel de la paix
  • Prix Lénine pour la paix
  • Prix Wolf

Lien externe

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Nobel_alternatif.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 05/07/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu